Accueil Politique

Ouanaminthe (Nord’Est) : des responsables d’orphelinat dans le viseur de l’Institut du bien être social et de recherches

308

Haïti standard, le 10 juillet 2020.-

Le responsable du bureau régional du Nord’Est de l’Institut du bien-être social et de recherches (IBESR), Rémy Occean dénonce le « comportement mercantile » de certains responsables d’orphelinat dans le département du Nord’Est qui, selon le responsable, s’amusent à s’enrichir au détriment des enfants dont ils ont la charge.

Dans une note rendue publique, le vendredi 10 juillet 2020, en s’appuyant sur des instruments nationaux et internationaux protégeant les droits des enfants, le bureau régional du Nord’Est de l’IBESR fait obligation aux responsables d’orphelinat, en particulier, et à toutes les institutions évoluant dans la chaîne de protection des enfants, en général, du département en question, de soumettre à son appréciation tous les projets de demande d’aide et/ou de financement qu’ils auront à exécuter au nom des enfants avec qui ils travaillent.

LIRE AUSSI:  Formation d'un nouveau CEP, la "manbo" Euvonie Georges Auguste prend le devant et désigne un représentant

« Nous avons constaté qu’il y a une volonté mercantile qui se développe, ces derniers temps, dans le secteur de la protection des droits des enfants dans la région, et ce, au grand mépris des conventions et des lois de la République éditant en matière de protection des droits des enfants », a précisé Rémy Occéan qui a évoqué le respect des droits des enfants pour justifier cette décision.

À noter qu’à travers cette décision, l’IBESR tente de reprendre la main en ce qui concerne l’enrichissement illégal et la corruption emanée de l’exploitation et l’utilisation abusive des mineurs, dans le département du Nord’Est.

HS/Haïti standard