Home Politique Ouanaminthe (Nord'Est) : la station-service dénommée Total accusée de vendre le carburant...

Ouanaminthe (Nord'Est) : la station-service dénommée Total accusée de vendre le carburant au marché noir

Haïti standard, le 22 novembre 2019.- Des habitants de la commune de Ouanaminthe (Nord'Est) en particulier des chauffeurs de taxi-moto ont attaqué, le 21 novembre, à coups de bouteilles et de pierres, une station-service appartenant à la compagnie Total. L'objectif de cette attaque est de dénoncer les responsables de cette station-service qui pratiquent la vente de l'essence au marché noir.

Selon la plupart des protestataires interviewés par le correspondant de Haïti standard, cette station-service reste fermée durant la journée et vend le carburant le soir à des détaillants qui, selon ces protestataires, revendent l'essence à des prix exorbitant aux consommateurs.

Incapables de contenir la colère des protestataires, les agents de sécurité de la station-service ont fait appel à la police qui a été dépêchée sur les lieux. Ainsi, les agents de l'Unité départementale de maintien d'ordre (UDMO) ont-ils parvenu à disperser les protestataires qui ont promis de ne pas abandonner leur "lutte".

Quelques minutes après l'incident, un activiste politique de ladite commune a déclaré sur les ondes d'une station locale que "ce sont ces gens qui aggravent la crise que connaît le pays. Ils encouragent la vente du gallon de gazoline entre 400 et 500 gourdes, pourtant le prix à la pompe est de 224 gourdes" (à raison de 93 gourdes pour un dollar américain).

Ouanaminthe (Nord'Est) : la station-service dénommée Total accusée de vendre le carburant au marché noir
Vue partielle de la station-service fonctionnant à Ouanaminthe (Nord'Est)/photo Jacques Jean-Charles/Haïti standard

À préciser que, selon notre correspondant, deux (2) stations-services fonctionnent à Ouanaminthe, à savoir Total et National. Si la première est restée fermée durant la journée, la seconde, elle, fonctionne tous les jours. Cependant, en raison de l'ampleur de la demande, les consommateurs ont des difficultés pour s'approvisionner en carburant dans cette station-service.

HS/Haïti standard