Accueil Société

Ouanaminthe (Nord’Est) : protestation à la frontière haitiano-dominicaine ce jeudi

Haïti standard, le 24 novembre 2022.-

La partie haïtienne au niveau de la frontière avec la République Dominicaine a connu, aujourd’hui 24 novembre, une situation de tension où des Citoyens haïtiens protestaient contre une tentative de franchir ce point frontalier, par des transporteurs de marchandises en provenance du territoire voisin.

Cette protestation consistait notamment à lancer des pierres et des bouteilles en direction de ces transporteurs. Ce, après qu’un groupe de Citoyens haïtiens ait pris la décision de fermer ce point frontalier, le 21 novembre 2022, en vue de protester contre les exactions des autorités dominicaines à l’égard des migrants haïtiens.

Une tentative de dialogue, entre le maire de Dajabón (République Dominicaine), Santiago Riverón et des membres de la « société civile » de la commune de Ouanaminthe, s’est soldée par un échec. Les Citoyens haïtiens ont dénoncé notamment des propos racistes émis par le maire en question ainsi que son retard à la rencontre fixée entre les parties, a expliqué un habitant de ladite commune à la rédaction de Haïti standard.

À date, les autorités dominicaines poursuivent leur chasse démesurée des migrants haïtiens en République Dominicaine. Les autorités haïtiennes, elles, continuent de faire la sourde oreille sur le dossier.

Ouanaminthe (Nord'Est) : protestation à la frontière haitiano-dominicaine
Vue partielle de la barrière au niveau de la partie haïtienne, suite à la fermeture de ce point frontalier par des Citoyens haïtiens (photo internet)

Cependant, l’administration américaine a mis sous embargo, le 23 novembre 2022, le sucre produit en République Dominicaine, pour dénoncer les travaux forcés dont sont victimes les travailleurs de l’usine sucrière dénommée « Central Romana Corporation ».

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Protestation des ouvriers : panique sur la route de Delmas