Accueil Éducation

Parents et élèves dénoncent l’incapacité du MENFP à délivrer des certificats de fin d’études secondaires

Haïti standard, le 26 octobre 2022.-

Des parents ainsi que des élèves ont dénoncé les responsables du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP) qui ne parviennent pas à délivrer des certificats et/ou relevés de notes aux élèves, plus d’un mois après la publication des résultats du baccalauréat, pour l’année académique 2021-2022.

« Des élèves sont en train de perdre des opportunités d’étudier dans des universités à l’étranger, faute de la livraison des documents indispensables aux inscriptions au niveau de ces universités », se plaignent des parents d’élèves rencontrés aux bureaux du MENFP situés à Babiole et Nazon.

À défaut de trouver le responsable du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), Renand Michel qui n’était pas à son poste, le 25 octobre 2022, des employés trouvés sur les lieux ont fait savoir au reporteur de Haïti standard que la demande de ces documents est produite à Babiole. Après réception de cette demande, les certificats et/ou relevés sont imprimés à Nazon, pour être ensuite transporter à Babiole.

Questionnés sur les raisons qui expliquent l’incapacité du MENFP à fournir ces documents aux intéressés (e), l’un des employés a déclaré, sous couvert de l’anonymat, que les bureaux concernés (Babiole et Nazon) ne fonctionnent plus faute de carburant. Ajouter à cela, les responsables de ces bureaux ne viennent pas travailler à cause de l’insécurité, a soutenu cet employé.

Parents et élèves dénoncent l'incapacité du MENFP à délivrer des certificats de fin d'études secondaires
Photo d’illustration

À rappeler que le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy Manigat préconisait une réouverture graduelle des classes (tipa tipa). En dépit du vote de la résolution accordant au premier ministre de facto Ariel Henry le pouvoir de solliciter une intervention militaire étrangère dans le pays, le ministre Nesmy Manigat ne parvient pas à donner le coup d’envoi officiel de la réouverture des classes au cours de l’année académique en cours (2022-2023).

LIRE AUSSI>>  Kidnapping : l'employée de la fondation Saint-Luc, Sherley Magloire libérée par ses ravisseurs

HS/Haïti standard