Père Éternel loto : nouvelle cible des manifestants

24
Des banques de borlette appartenant à Jean-Baptiste Éric (Père Éternel loto) ont été attaquées par des manifestants, à Port-au-Prince, le 19 juin 2019.

Haïti standard, le 19 juin 2019.- Nouvelle journée de tension à Port-au-Prince, ce 19 juin 2019. Des manifestants ont gagné les rues pour continuer d’exiger la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

Faits nouveaux dans la manifestation de ce 19 juin, des manifestants ont attaqué des banques de borlette connues sous le nom de Père Éternel loto propriété de l’homme d’affaires Jean-Baptiste Éric.

Les manifestants ont dénoncé le Secrétaire général du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP), Éric Jean-Baptiste qui, selon eux, tente de “discréditer la mobilisation contre le Chef de l’État”.

À l’avenue John Brown (Lalue), à proximité du marché “Ravine pintade”, des manifestants en colère ont tenté d’incendier une banque de borlette qui porte l’enseigne Père Éternel lotto. 

Sur leur parcours, les manifestants ont lancé une mise en garde aux propriétaires de ne pas mettre leur espace à la disposition de Père Éternel lotto. Contre l’ancien candidat à la présidence, les manifestants ont lancé des propos hostiles pour sa prise de position à la rubrique invité du jour diffusée sur radio Vision 2000, le 18 juin 2019.

À cette rubrique, Jean-Baptiste avait déclaré que lors d’une réunion réalisée avec des leaders de l’opposition, ces derniers avaient évoqué la possibilité d’accorder une amnistie à certains dilapidateurs du fonds PetroCaribe. Ce, après avoir chassé du pouvoir le Président de la République Jovenel Moïse. Une information démentie par certains leaders politiques dont Youri Latortue et André Michel.

HS

Laisser un commentaire