Home Insécurité/Sécurité Pétion-ville : fraîchement installé à Bristou, le chef de gang dénommé "mackandal"...

Pétion-ville : fraîchement installé à Bristou, le chef de gang dénommé "mackandal" tué par la police

Haïti standard, le 20 mars 2024.-

Des agents de la Police nationale d'Haïti (PNH) ont abattu en fin d'après-midi du 20 mars le chef de gang de la zone appelée "Bristou". Connu sous le pseudonyme de "mackandal", le chef de gang a été tué quelques heures après son auto-installation.

L'ancien bras droit de l'ex chef de gang de "Bristou", mackandal a été tué en compagnie d'au moins deux (2) de ses soldats qui l'accompagnaient lors de son auto-installation.

Des individus armés qui tentaient de prendre le contrôle de cette zone située à proximité du quartier appelé Péguy-ville ont créé, tôt dans la matinée du 20 mars, une situation de panique afin de procéder à l'installation du nouveau chef de gang.

Une tentative vouée à l'échec, car les forces de l'ordre ont eu raison des bandits armés qui ont perdu leur chef fraîchement installé ainsi que plusieurs soldats.

Pétion-ville : fraîchement installé à Bristou, le chef de gang dénommé "mackandal" tué par la police
Scène de joie à Bristou (Péguy-ville) après la capture du chef de gang à peine installé par ses accolytes (photo internet)

À rappeler qu'une situation de panique règne dans la commune de Pétion-ville depuis le 18 mars 2024. Au cours de cette date, les riverains ont découvert près d'une vingtaine de cadavres au centre-ville de Pétion-ville. Une situation qui paralyse le fonctionnement des activités dans ladite commune.

HS/Haïti standard