Home Politique Petit-Goâve (Ouest) : des institutions publiques incendiées par des "manifestants"

Petit-Goâve (Ouest) : des institutions publiques incendiées par des "manifestants"

Haïti standard, le 29 octobre 2019.- Des individus ont incendié, le 29 octobre, dans la commune de Petit-Goâve (Ouest), les locaux du tribunal de paix, du sous-commissariat et du bureau de l'Électricité d'Haïti (Ed'H).

En marge du déroulement d'une manifestation pour réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse, la police de Petit-Goâve a fait usage de gaz lacrymogène, entre autres, pour traverser l'une des barricades érigées dans la ville. En réaction, des manifestants ont lancé des pierres ainsi que des bouteilles en direction des forces de l'ordre.

Des individus encagoulés en ont profité pour incendier les locaux des institutions susmentionnées, car les agents de la Police nationale d'Haïti (PNH) ont été incapables de protéger ces institutions publiques notamment le sous-commissariat de police.

Selon des informations recueillies par notre correspondant à Petit-Goâve, les quelques agents de la PNH qui se trouvaient à l'intérieur du sous-commissariat ont pris la fuite, pour éviter d'être victimes.

Petit-Goâve (Ouest) : des institutions publiques incendiées par des "manifestants"
Vue partielle du tribunal de paix de Petit-Goâve (photo de courtoisie)

Aussi, faut-il souligner que pour l'instant (4:30 p.m.) des manifestants sont présents dans les rues de la ville. Armés d'arme blanche, des individus ont intimé l'ordre à des badauds d'intégrer la foule qui sillonne les rues de Petit-Goâve.

HS/Haïti standard