Accueil Insécurité/Sécurité

Petite-Rivière de l’Artibonite : démantèlement du gang de « Savien », 4 individus arrêtés par la police

649

Haïti standard, le 22 janvier 2021.-

La police de l’Artibonite a procédé, le 22 janvier 2021, à l’arrestation de quatre (4) individus présentés comme des membres du gang de « Savien » dénommé « grangrif ».

Les individus arrêtés par les forces de l’ordre sont Julien Julenas 32 ans, Pierre Wilio 45 ans, Alténor Nader alias dèdè 38 ans et André Décès 47 ans. Ces individus ont été appréhendés dans la localité appelée « Savane-à-roche », au niveau de la 4e section communale de Petite-Rivière de l’Artibonite.

Ces individus ont fui la zone dénommée « Savien », siège du gang dirigé par Odma Louissaint, pour se réfugier dans d’autres sections communales situées dans le département de l’Artibonite.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : 2 ingénieurs criblés de balles après une transaction bancaire

Selon une source policière, les membres de ce gang, sur le point d’être démantelé par la police, tentent de quitter « Savien » par tous les moyens notamment après les opérations policières menées les 12 et 14 janvier 2021.

Autre fait à signaler, le gang opérant sous le nom de « grangrif » est encerclé par la coalition des gangs de « Barrage » et de Jean Denis dirigée par « ti mepri » ainsi connu. Ce qui place les « soldats » du gang de Odma dans une position difficile, car ils ne peuvent pas quitter facilement leur territoire pour se réfugier ailleurs.

Petite-Rivière de l'Artibonite : démantèlement du gang de "Savien", 4 individus arrêtés par la police
Photo d’illustration

Aussi, faut-il souligner qu’à date, la population est restée sans nouvelle du chef de gang de « grangrif » Odma Louissaint. Pour certains, celui-ci aurait été achevé par l’un de ses « soldats », après avoir été touché par balles au cours d’un l’affrontement avec la police, le 14 janvier 2021. Pour d’autres, il se serait enfui en territoire voisin. Des informations à confirmer par les autorités en place.

LIRE AUSSI:  "Youri Chevry n'a pas été arrêté pour l'État haïtien", a révélé une source policière en Haïti

HS/Haïti standard