PetroCaribe : Me André Michel dénonce la volonté du Chef de l’État de recourir à l’expertise de l’OEA…

75

Haïti standard, le 15 juillet 2019.- L’un des instigateurs du procès PetroCaribe Me André Michel désapprouve les déclarations du Président de la République, Jovenel Moïse qui a critiqué le rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) et fait part de son intention de solliciter l’expertise de l’Organisation des États américains (OEA), en vue d’enquêter sur la gestion du fonds PetroCaribe dans le pays.

Le Chef de l’État a réalisé ces déclarations, selon un communiqué du Collectif 4 décembre publié le 14 juillet en cours, dans le journal Miami Hérald du 13 juillet 2019. Des déclarations critiquées également par ledit Collectif.

« Le peuple doit se mobiliser davantage, car le dossier PetroCaribe n’est pas l’affaire d’une personne ou d’un groupe de personnes mais, c’est l’affaire du pays », a déclaré l’homme de loi.

Aussi, a-t-il soutenu que « personne ne peut stopper la marche vers la réalisation du procès PetroCaribe ». Me André Michel en a profité pour plaider en faveur de la « construction d’un État au service de tous les Citoyens ».

Questionné autour de certains leaders de l’opposition qui auraient participé à la dilapidation du fonds PetroCaribe et qui maintenant sont en train de demander des comptes sur la gestion de ce fonds, Me André Michel a suggéré aux autorités d’arrêter tous les membres de l’opposition impliqués dans ce vaste scandale de corruption.

HS

Laisser un commentaire