PetroCaribe : Me André Michel dénonce la volonté du Chef de l’État de recourir à l’expertise de l’OEA…

78

Haïti standard, le 15 juillet 2019.- L’un des instigateurs du procès PetroCaribe Me André Michel désapprouve les déclarations du Président de la République, Jovenel Moïse qui a critiqué le rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) et fait part de son intention de solliciter l’expertise de l’Organisation des États américains (OEA), en vue d’enquêter sur la gestion du fonds PetroCaribe dans le pays.

Le Chef de l’État a réalisé ces déclarations, selon un communiqué du Collectif 4 décembre publié le 14 juillet en cours, dans le journal Miami Hérald du 13 juillet 2019. Des déclarations critiquées également par ledit Collectif.

“Le peuple doit se mobiliser davantage, car le dossier PetroCaribe n’est pas l’affaire d’une personne ou d’un groupe de personnes mais, c’est l’affaire du pays”, a déclaré l’homme de loi.

Aussi, a-t-il soutenu que “personne ne peut stopper la marche vers la réalisation du procès PetroCaribe”. Me André Michel en a profité pour plaider en faveur de la “construction d’un État au service de tous les Citoyens”.

Questionné autour de certains leaders de l’opposition qui auraient participé à la dilapidation du fonds PetroCaribe et qui maintenant sont en train de demander des comptes sur la gestion de ce fonds, Me André Michel a suggéré aux autorités d’arrêter tous les membres de l’opposition impliqués dans ce vaste scandale de corruption.

HS

Laisser un commentaire