Peu nombreux, des manifestants continuent de réclamer la démission du Président Jovenel Moïse

129

Haïti standard, le 15 août 2019.- Après avoir réalisé une « cérémonie mystique » devant les locaux de l’ambassade de France, à Port-au-Prince, des dizaines de manifestants ont silloné les rues de la Capitale et ses environs, le 14 août 2019, pour continuer de réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

Les manifestants se sont rendus devant les locaux de l’ambassade américaine située à Tabarre (Ouest). Selon eux, le Chef de l’État est encore en poste grâce au support des autorités américaines qui.

Le leader de la plateforme Pitit Desalin qui participait à cette manifestation en a profité pour inviter les autorités des États-unis à constater l’ « échec de Jovenel Moïse au pouvoir ».

« C’est un président qui a échoué sur les plans politique, social et économique », a déclaré l’ancien sénateur de la République qui a, en outre, appelé les citoyens à intensifier la mobilisation générale, afin d’aboutir au départ du Chef de l’État.

Aussi, faut-il préciser que les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les quelques manifestants arrivés devant les locaux de l’ambassade américaine.

Le leader de la plateforme Pitit Desalin, entouré de quelques partisans, au cours de la manifestation du 14 août 2019 (photo internet)

Parallèlement, des individus ont cassé plusieurs pare-brises de véhicules présents dans l’air du Champ de mars. Ce, dans le cadre de la protestation anti-Jovenel Moïse.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire