Accueil Justice

Pillage sur la côte des Arcadins: le maire de Montrouis a répondu à l’invitation du parquet de Saint-Marc

Haïti Standard, le 28 septembre 2022.-

Sur l’invitation du chef de la poursuite au parquet de Saint-Marc (Artibonite), Moïse Dérestin, l’agent exécutif intérimaire de la commune de Montrouis, Blaise Élysée, a comparu devant les autorités judiciaires dudit parquet, dans la matinée du 28 septembre 2022. Ce, pour répondre aux accusations pesées contre sa personne.

En effet, l’agent exécutif intérimaire en question est accusé d’avoir orchestré le pillage d’au moins sept (7) maisons situées sur la côte des Arcadins, les 16 et 17 septembre dernier. Celui qui s’est fait appelé « Apôtre » aurait également saccagé un supermarché à Montrouis lors des protestations contre la décision du gouvernement d’augmenter le prix des produits pétroliers à la pompe, selon des le commissaire du gouvernement auprès du tribunal de première instance dans la cité Nissage Saget, Moïse Derestin.

Ce dernier a fait savoir que de mandats d’amener ont été émis à l’encontre de plusieurs proches de du premier citoyen de la commune susmentionnée. Aussi, deux (2) des présumés complices du maire Blaise Élysée seraient en garde à vue au commissariat de Saint-Marc.

Pour l’heure, aucune information relative à l’audition du premier citoyen de la commune de Montrouis n’a été encore communiqué par les autorités judiciaires de la ville de Saint-Marc.

HS/Haïti Standard

LIRE AUSSI>>  Cabaret (Ouest) : plusieurs détenues se sont échappées de la prison civile des femmes