Politique : le Sénat tente de se relever la tête

13
La séance organisée au Sénat de la République, le 25 juin 2019, n’a pas été aboutie. Trois (3) sénateurs ont décidé d’infirmer le quorum au moment de discuter sur la crise qui s’installe dans le pays.

Haïti standard, le 25 juin 2019.- Le Sénat de la République a organisé, le 25 juin, une séance plénière qui n’a pas pu arriver au terme de l’ordre du jour proposé en la circonstance.

16 sénateurs ont répondu à l’appel nominal sur les 29 en poste. Une fois l’ordre du jour a été proposé, discuté et voté, la séance allait se dérouler convenablement au moment où les pères conscrits se sont arrivés au point 4 de cet ordre du jour.  

Celui-ci consistait à débattre autour de la crise qui prévaut dans le pays. Mécontents, trois (3) sénateurs allaient quitter la « salle polyvalente » où se déroulait ladite séance. Ce, à cause du fait que la salle préposée à l’organisation des séances a été saccagée par les quatre (4) sénateurs de l’opposition, le 30 mai 2019.

Aussi, faut-il souligner que cette séance devrait marquer la reprise des activités au Grand corps, après l’échec de la séance portant sur la ratification du premier ministre nommé Jean Michel Lapin, le 30 mai dernier. 

Les manifestations et les accrochages entre forces de l’ordre et manifestants, dans plusieurs rues du centre-ville de Port-au-Prince, ont paralysé les activités notamment au Sénat de la République. La séance en Assemblée nationale qui devrait avoir lieu le 2e lundi du mois de juin n’a pas pu se tenir…

HS

Laisser un commentaire