Accueil Politique

Port-au-Prince : « aba insécurité, aba kidnapping » ont scandé des dizaines de manifestants

256

Haïti standard, le 14 février 2020.- À l’appel du Collectif 4 décembre des dizaines de Citoyens ont manifesté, le 14 février, contre la recrudescence de l’insécurité à Port-au-Prince et dans certaines villes de province. Au rythme de musiques engagées, ces Citoyens ont parcouru plusieurs rues de la Capitale.

Sur leur parcours, les manifestants ont érigé des barricades de pneus enflammés sur la chaussée. À la rue Docteur Audin, les protestataires avaient éparpillé des pierres sur la voie publique, dans le but de paralyser la circulation des automobiles.

Les agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) qui assuraient la sécurité des manifestants n’avaient pas tardé à intervenir, en vue de libérer les rues des objets encombrants.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : tentative d'incendie du bureau de l'Office national d'identification à Bourdon

Au Champ de mars, un haut dispositif de sécurité a été remarqué. Un canon à eau et des véhicules contenant des agents du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO) montaient la garde, à proximité de nombreux stands en construction dans la zone.

Port-au-Prince : "aba insécurité, aba kidnapping" ont scandé des dizaines de manifestants 1
Échauffourées entre des les forces de l’ordre et des étudiants au Champ de mars (photo internet)

Au terme des échauffourées qui ont été éclatées entre les forces de l’ordre et des étudiants de la Faculté d’Ethnologie, un étudiant aurait reçu un projectile. La victime a été transportée d’urgence dans un centre hospitalier, à bord d’une motocyclette, a précisé un étudiant à notre rédaction.

HS/Haïti standard