Accueil Politique

Port-au-Prince : au moins 2 personnes blessées, la manif de l’opposition dispersée à Delmas 69

1038

Haïti standard, le 17 octobre 2020.-

Au moins deux (2) personnes ont été blessées par balles au cours du déroulement de la manifestation de l’opposition pour réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène, de balles en caoutchouc et de balles réelles pour empêcher aux manifestants de poursuivre leur chemin.

Parmi ces blessés, un membre du Syndicat de la police nationale d’Haïti (SPNH-17) qui participait à cette manifestation. L’autre blessé, lui, a été transporté d’urgence à l’hôpital, afin de recevoir des soins appropriés à son cas, a constaté l’un des reporteurs de Haïti standard qui couvrait cette manifestation.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Protestation : barricades de pneus enflammés à Port-au-Prince et Carrefour

Des informations qui circulaient entre les manifestants ont fait croire que des individus armés proches du pouvoir en place avaient pris position à Delmas 95, afin de tirer sur les manifestants qui s’apprêtaient à emprunter la zone.

Des leaders politiques de l’opposition remarqués au cours de cette manifestation ont dénoncé le comportement des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) qui, selon eux, ont fait un usage excessif de gaz lacrymogène contre les manifestants.

Port-au-Prince : au moins 2 personnes blessées, la manif de l'opposition dispersée à Delmas 69
Des agents de la PNH en train de réparer une panne au niveau de leur véhicule (photo Arnold Junior Pierre/Haïti standard)

Ces leaders ont, en outre, appelé les Citoyens à se soulever contre le régime en place qui, selon eux, est corrompu et ne respecte pas les droits de la personne humaine.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : Dj Cash cash blessé par balles à la rue Docteur Audin

HS/Haïti standard