Accueil Politique

Port-au-Prince : au moins un mort dans une attaque armée à Bel-air

1043

Haïti standard, le 20 novembre 2019.- Des individus armés ont mené dans la soirée du 19 novembre une attaque armée à Bel-air, un quartier populeux du centre-ville de Port-au-Prince. Cette attaque s’est soldée par le meurtre d’un adolescent qui aurait reçu deux (2) projectiles au ventre.

Des habitants dudit quartier joints au téléphone par la rédaction de Haïti standard ont pointé du doigt un ancien agent de la Police nationale d’Haïti (PNH) connu sous le nom de Jimmy Chérizier dit « barbecue ». Ce dernier aurait été remarqué sur les lieux, à la tête d’une dizaine d’hommes lourdement armés, a indiqué l’un des habitants du quartier de Bel-air.

LIRE AUSSI:  Le commissariat de Cité Soleil pris d'assaut par des individus armés

Durant cette même soirée, des rafales d’armes automatiques ont retenti dans le quartier susmentionné. Ceux qui n’avaient pas eu le temps de fuir leur maison ont dû se cacher à l’intérieur de leur domicile pour éviter d’être victimes.

Aussi, ces habitants ont-ils dénoncé l’inaction des agents de la Brigade d’opération et d’intervention départementale (BOID) dont la base est située au Fort-national, à proximité du Bel-air.

Port-au-Prince : au moins un mort dans une attaque armée à Bel-air 1
Le jeune tué au moment de l’attaque réalisée à Bel-air, dans la soirée du 19 novembre 2019 (photo internet)

À rappeler qu’il y a environ deux (2) semaines, des personnes auraient été brûlées vives à l’intérieur de leurs maisons situées à Bel-air. À l’origine de cette situation, des individus armés qui voulaient enlever des barricades érigées à Bel-air dans le cadre des protestations visant à réclamer la démission du Président de la République Jovenel Moïse.

LIRE AUSSI:  Delmas : un homme électrocuté par un câble électrique à Puits Blain 26

HS/Haïti standard