Accueil Politique

Port-au-Prince : des employés de l’Office national d’identification révoqués après un arrêt de travail

Haïti standard, le 6 mars 2020.- Une trentaine d’employés de l’Office national d’identification (ONI) ont été révoqués par le directeur général de l’institution, Jude Jacques Elibert. Celui-ci a pris cette décision suite à l’arrêt de travail observé, le 3 mars dernier, par les employés de l’ONI qui réclamaient le paiement de cinq (5) mois d’arriérés de salaire.

Selon un employé du bureau de l’ONI situé au Champ de mars, 35 employés y compris des agents de sécurité ont été révoqués par le directeur général. D’autres employés travaillant dans les « mobiles » ont été dépêchés audit bureau pour les remplacer, a déploré l’employé en question.

« Le prétexte évoqué par le directeur général pour justifier une telle décision arbitraire est que les employés se sont rendus au bureau, mais ils avaient refusé de travailler malgré la présence accrue des Citoyens au bureau de Port-au-Prince », a rapporté notre interlocuteur.

Ce dernier a ajouté que les employés frappés par cette « décision arbitraire » sont en train de concerter, en vue d’apporter une « réponse appropriée » au directeur général de l’ONI, Jude Jacques Elibert.

Vue partielle de l’Office national d’identification au Champ de mars (archives/Le Nouvelliste)

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  L'épouse de Joseph Joël John et ses 2 enfants demandent l'asile politique à la Jamaïque