Accueil Politique

Port-au-Prince : des journalistes visés par la Police nationale, lors d’une manifestation anti-gouvernementale

905

Haïti standard, le 10 février 2021.-

Plusieurs journalistes dont le
photojournaliste Dieu-Nalio Chéry ont été blessés au cours d’une manifestation réalisée, le 10 février 2021, à Port-au-Prince dont l’objectif était de dénoncer les « vélléités dictatoriales » du Président de la République Jovenel Moïse.

Des informations parvenues à la rédaction de Haïti standard font état d’attaques ciblées contre des journalistes qui assuraient la couverture de la manifestation. En plus du photojournaliste blessé à la jambe, un véhicule de la radio télé Pacifique a été la cible des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) qui ont lancé des grenades lacrymogènes en direction dudit véhicule.

Cette manifestation allait être dispersée à coups de gaz lacrymogène, au niveau de la rue Jean Paul II (Turgeau). Les manifestants ont tenté de reprendre la mobilisation à l’avenue Martin Luther King, mais c’était sans succès car les agents de la PNH étaient déterminés à empêcher le déroulement de cette manifestation.

À rappeler que le 8 février 2021, deux (2) journalistes ont été blessés par balles à Port-au-Prince, lors d’une protestation réalisée par des militants au Champ de mars. Des militaires des Forces armées d’Haïti (FAd’H) embusqués dans la tour de 2004 seraient à l’origine des coups de feu contre des journalistes.

Port-au-Prince : des journalistes visés par la Police nationale, lors d'une manifestation anti-gouvernementale
Vue partielle du photo-journaliste Dieu-Nalio Chery en train de recevoir les premiers soins, du correspondant de Radio France internationale (RFI), Amélie Baron, avant d’être conduit à l’hôpital (photo internet)

HS/Haïti standard