Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : des policiers du groupe « Fantôme 509 » ont créé la panique dans les rues

Haïti standard, le 14 mai 2020.-

Plusieurs agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) se réclamant du groupe dénommé « Fantôme 509 » ont créé, en milieu de journée du 14 mai, une situation de panique à Port-au-Prince, précisément à « Kafou Tifou » où deux (2) véhicules immatriculés Service de l’État ont été garés de travers sur la chaussée.

D’autant plus, ces policiers ont intimmé l’ordre à un chauffeur de camion qui transportait des graviers de déverser le contenu sur la chaussée, afin de paralyser la circulation des automobiles.

Selon l’un des chauffeurs de ces deux (2) véhicules, des individus armés lui ont pris de force les clés du véhicule avant de l’ordonner de garer la voiture à sa manière.

Devant la barrière principale du Ministère de l’économie et des finances (MEF), un haut dispositif de sécurité composé d’agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) et de l’Unité de la sécurité générale du Palais national (USGPN) a été remarqué.

Les employés des institutions publiques fonctionnant dans la zone ont fui leur poste de travail pour prévenir toute tentative d’agression…

Port-au-Prince : des policiers du groupe "Fantôme 509" ont créé la panique dans les rues
Vue partielle de la situation à « Kafou tifou », après la séance de mobilisation des policiers du groupe « Fantôme 509 » (photo Haïti standard)

À souligner qu’un ancien policier issu de la 14e promotion de la PNH, Pierre Yvon a été arrêté suite à une protestation du groupe « Fantôme 509 », le 11 mai 2020, devant les locaux de l’inspection générale, a précisé le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis Jeune qui a poursuivi que cet ancien policer est un évadé de prison qui évoluait dans les rangs de ce groupe de policiers.

HS/Haïti standard