Home Insécurité/Sécurité Port-au-Prince : exécution d’un individu par la population, des responsables de la...

Port-au-Prince : exécution d’un individu par la population, des responsables de la police enquêtent sur des policiers

Haïti standard, le 27 novembre 2022.-

Une patrouille de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) a procédé, dans l’après-midi du 27 novembre, à l’arrestation d’un individu armé au Champ de mars (Port-au-Prince). Après avoir identifié l’individu appréhendé comme l’un des chefs de gang opérant dans la localité de Canaan, les policiers de l’UDMO allaient être instruits de transférer le présumé bandit au commissariat de Port-au-Prince.

Au cours du transfert de cet individu de la base de l’UDMO vers le commissariat de Port-au-Prince, l’individu en question aurait pris la fuite. Capturé par la population, celle-ci aurait lynché le présumé bandit.

Mécontents de la façon dont les policiers de l’UDMO ont géré ce transfert, des responsables de la Direction départementale de l’Ouest (DDO) de la Police nationale d’Haïti (PNH) réclament des informations sur la patrouille qui assurait le transfert de cet individu.

Contactés par la rédaction de Haïti standard, des agents de l’UDMO disent croire inapproprier que des responsables de l’institution policière prêtent plus d’attention à l’exécution d’un présumé bandit par la population qu’à l’assassinat de policiers ou de hauts gradés de l’institution.

Port-au-Prince : exécution d'un individu par la population, des responsables de la police enquêtent sur des policiers
Une arme à feu retrouvée en possession de l’individu lynché par la population, après son arrestation par la police (source internet)

Aussi, en ont-ils profité pour inviter les responsables de la DDO à enquêter de préférence sur des cas d’assassinat perpétré contre des policiers et officiers de police, au niveau de la juridiction.

HS/Haïti standard