Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : la police disperse pour la 2e fois un sit-in des organisations de la société civile

121

Haïti standard, le 6 juillet 2020.-

Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) dont ceux de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) ont dispersé pour la 2e fois, à coup de gaz lacrymogène, aujourd’hui 6 juillet 2020, devant les locaux du Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP), un sit-in organisé par des organisations de la société civile dont « Nou pap dòmi ».

L’objectif de ce sit-in consistait notamment à dénoncer l’insécurité qui sévit dans le pays ainsi que des cas de corruption. « Les forces de l’ordre ont fait un usage abusif de gaz lacrymogène, après avoir tiré plusieurs coups de feu, pour disperser la foule qui protestait de manière pacifique », a dénoncé l’un des participants audit sit-in.

LIRE AUSSI:  Bilan des opérations de la PNH du 20 juillet au 5 août 2020

Les organisateurs de la protestation en ont profité pour condamner les agissements des agents de la PNH qui ont « utilisé la manière forte » pour disperser leur sit-in, cependant des bandits armés continuent d’imposer leur loi dans plusieurs quartiers de la zone métropolitaine et des villes de province, ont-ils critiqué.

Par ailleurs, les initiateurs de ce sit-in ont appelé la population à se soulever et à résister contre toute tentative d’instaurer, dans le pays, une dictature par le Président Jovenel Moïse considéré comme un « corrompu ».

Port-au-Prince : la police disperse pour la 2e fois un sit-in des organisations de la société civile
Les noms des policiers victimes de l’insécurité de janvier à juin 2020 (photo Kervens Legagneur/Haïti standard)

Aussi, les protestataires ont-ils exigé à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) de publier la 3e partie du rapport PetroCaribe.

LIRE AUSSI:  Des actionnaires de la SOGENER dans la tourmente

HS/Haïti standard