Accueil Économie

Port-au-Prince : la protestation contre la Digicel dispersée à coups de gaz lacrymogène

52

Haïti standard, le 18 octobre 2021.-

Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont dispersé, le 18 octobre 2021, à coups de gaz lacrymogène, entre autres, le sit-in réalisé par des usagers de la compagnie de téléphonie mobile Digicel, pour protester notamment contre l’augmentation des tarifs des transactions réalisées à travers le réseau financier de la compagnie dénommé MonCash.

Gaz lacrymogène et balles réelles ont été les moyens utilisés par les forces de l’ordre pour disperser ce sit-in, lancé après l’annonce de l’augmentation des tarifs de ces transactions.

Par ce sit-in, les protestataires ont voulu forcer la « compagnie rouge et blanc » à retourner sur ses décisions. Aussi, en ont-ils profité pour annoncer que les protestations contre la compagnie seront intensifiées dans les jours à venir.

Au moment des heurts qui se sont éclatés entre la police et les manifestants, le bâtiment abritant la compagnie a essuyé quelques jets de pierres. Les participants (e) à ce sit-in ont, en outre, lancé des propos hostiles à l’endroit des responsables de ladite compagnie.

Port-au-Prince : la protestation contre la Digicel dispersée à coups de gaz lacrymogène
Tirs de gaz lacrymogène par des agents de la PNH, en direction des protestataires (photo internet)

Aussi, faut-il rappeler que les nouvelles mesures annoncées par la Digicel, en ce qui concerne les transactions réalisées à travers le réseau financier MonCash, doivent entrer en vigueur à partir de ce 18 octobre 2021. Des mesures critiquées par les usagers du service MonCash.

HS/Haïti standard