Port-au-Prince : le Ministère de la justice s’est dit “alerté et préoccupé par la situation sécuritaire au Bel-Air”

185

Haïti standard, le 10 novembre 2019.- Le Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) s’est dit “alerté et préoccupé par la situation sécuritaire qui prévaut au quartier de Bel-Air, à Port-au-Prince, suite aux affrontements entre gangs armés…”

“Des pertes en vies humaines, des blessés, des maisons et véhicules incendiés sont enregistrés à l’occasion des attaques criminelles insupportables”, a écrit le MJSP dans un communiqué publié, le 9 novembre 2019, dont une copie a été envoyée à notre rédaction.

Selon ledit communiqué, le MJSP “déplore amèrement ces actes odieux qui viennent aggraver la violence entretenue par des individus sans foi ni loi […] qui croient pouvoir faire régner, en toute quiétude, la peur, semer le deuil, en ôtant la vie de paisibles citoyens et en détruisant leurs biens”. Ces individus “ont tort et se trompent”, a poursuivi le MJSP.

Ce dernier en profite pour “informer la population et les victimes, en particulier, que ces actes ne resteront pas impunis”. D’autant plus, “la police et la justice ont été saisies du dossier et restent mobilisées pour traquer ces bandits et les traîner par devant les tribunaux, afin qu’ils répondent de leurs forfaits”.

La police et la justice “travaillent activement à ramener la paix dans les foyers et invitent les citoyens à collaborer à la production commune de la sécurité dans le pays”, a précisé le communiqué susmentionné.

Au terme de ce communiqué, le MJSP dit “profiter de l’occasion pour présenter ses sympathies aux victimes et renouvelle son engagement et sa détermination à oeuvrer à l’application d’une politique pénale efficace qui ne laissera aucun crime impuni”.

Aussi, le ministère exhorte-t-il la population à se “départir de la violence et à se démarquer de tout bandit pour une société apaisée”, a conclu le communiqué portant la signature du ministre de la justice et de la sécurité publique Jean Roudy Aly.

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire