Port-au-Prince : les chrétiens de l’église “Le phare de la cité” libérés par les ravisseurs

306

Haïti standard, le 12 février 2020.- Les bandits armés ont libéré contre rançon les cinq (5) fidèles de l’église “Le phare de la cité”, enlevés au cours du weekend écoulé, après le paiement d’une rançon dont le montant n’a pas encore été révélé à la presse. Cette libération a été réalisée tard dans la nuit du 11 février 2020…

Peu de temps avant la libération de ces fidèles, des bandits armés ont tué au niveau de la 4e avenue Bolosse, au sud de Port-au-Prince, un jeune de cette église, Jean Rubens Eugène, qui était chargé d’apporter la rançon exigée par les ravisseurs en échange de la libération des cinq (5) otages.

LIRE AUSSI:  Port-au-Prince : plusieurs stands incendiés au Champ de mars

Par ailleurs, un médecin (radiologue) et l’un de ses proches kidnappés, le 7 février 2020, dans la commune de Delmas, ont également été libérés le 11 février contre une forte somme d’argent réclamée par les ravisseurs.

Si les forces de l’ordre tardent à passer à l’action contre les kidnappeurs, ces derniers ne chôment pas. Pour preuve, plusieurs cas de kidnapping auraient été recensés, le 12 février 2020, dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

Port-au-Prince : les chrétiens de l'église "Le phare de la cité" libérés par les ravisseurs 1
Montage photo des 5 fidèles de l’église “Le phare de la cité” kidnappés par des bandits armés (photo internet)

Ce qui a provoqué une situation de panique chez des parents d’élèves qui se sont dépêchés pour récupérer leurs enfants à l’école, avant l’heure du renvoi.

HS/Haïti standard