Home Politique Port-au-Prince : les Citoyens du Village de Dieu ont 72 heures pour...

Port-au-Prince : les Citoyens du Village de Dieu ont 72 heures pour quitter les lieux, selon le ministre de la justice

Haïti standard, le 24 avril 2020.- Le ministre de la justice et de la sécurité publique, Me Lucmane Délile accorde 72 heures aux Citoyens paisibles pour quitter le Village de Dieu, un quartier populeux situé au centre-ville de Port-au-Prince, au Bicentenaire où la guerre des gangs a fait plusieurs dizaines de morts.

Le ministre de la justice et de la sécurité publique a réalisé ces déclarations en marge d'un point de presse donné par le Premier ministre, Joseph Jouthe, en sa résidence, dans l'après-midi du 24 avril 2020.

"Ceux qui n'ont pas l'habitude de commettre des actes de criminalité doivent laisser les lieux", a déclaré Me Lucmane Délile qui dit reconnaître la présence de Citoyens paisibles à Village de Dieu.

Par ailleurs, le ministre de la justice a précisé que l'État va agir audit quartier sur recommandations du Président de la République Jovenel Moïse et du Premier ministre Joseph Jouthe, car la situation qui prévaut au Village de Dieu a trop durée.

Le Chef du gouvernement en a profité pour annoncer que les employés du Ministère de l'économie et des finances (MEF) ont jusqu'à ce weekend pour finaliser le payroll de certains agents de la Police nationale d'Haïti (PNH).

72 heures sont accordées aux Citoyens du Village de Dieu pour quitter la zone, selon le ministre de la justice
Au premier plan, le ministre de la justice et de pa sécurité publique, Me Lucmane Délile (photo internet)

À rappeler que des agents issus de plusieurs promotions de l'institution policière ont prévu de manifester dans les rues de Port-au-Prince, le 27 avril 2020, pour réclamer le paiement de plusieurs mois d'arriérés de salaire.

HS/Haïti standard