Accueil Police

Port-au-Prince : les “Fantômes 509” défient le nouveau directeur général de la PNH dans les rues

620

Haïti standard, le 20 novembre 2020.-

Moins d’une semaine après l’installation d’un nouveau directeur général à la tête de la Police nationale d’Haïti (PNH), Léon Charles, les policiers du groupe de “Fantôme 509” ont défilé dans les rues de Port-au-Prince en passant par les communes de Delmas et de Pétion-Ville.

Aux environs de 1:00 p.m, plus de 10 véhicules appartenant à l’État haïtien sont déjà incendiés par les policiers dudit groupe. Selon des informations constatées par l’un des reporteurs de Haïti standard, à Pétion-Ville, deux (2) groupes de policiers dont l’un avait à leur tête le commissaire de Pétion-Ville, Paul Ménard, ont failli venir aux mains.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti
LIRE AUSSI:  Des changements opérés dans la chaîne de commandement de la PNH

Le téléphone portable ainsi que l’arme du commissaire Paul Ménard ont été saisis par les policiers du groupe dénommé “Fantôme 509”. Les matériels appartenant au commissaire de Pétion-Ville allaient être restitués à son propriétaire, après quelques minutes, a confirmé l’un de nos reporteurs.

Les principales revendications des policiers du groupe de “Fantôme 509” sont un salaire net de 50 mille gourdes au profit des policiers, 25 mille gourdes sur la carte de débit des agents de la PNH et 15 mille gourdes sur la carte de débit des employés civils de l’institution policière.

Port-au-Prince : les Phantomes 509 défient le nouveau directeur général de la PNH dans les rues
Un trailer incendié par les policiers du groupe de Fantôme 509, à Port-au-Prince (photo internet)

1:15 p.m, fin de la “manifestation” des policiers “Fantôme 509”. Ces derniers ont fait part de leur détermination à poursuivre leur “mouvement” au cas où le directeur général de la PNH ne donnerait pas suite à leurs revendications.

LIRE AUSSI:  Des changements opérés dans la chaîne de commandement de la PNH

HS/Haïti standard