Accueil Politique

Port-au-Prince : marche pacifique des religieux pour réclamer la démission du Président Jovenel Moïse

571

Haïti standard, le 22 octobre 2019.- À l’initiative des évêques de l’église catholique, des centaines de fidèles, entre autres, ont gagné les rues de la Capitale pour exiger le départ du Chef de l’État qui, selon eux, est imcapable de ramener la “paix dans la cité”.

Objet d’une mésentente au début de la marche, devant les locaux de l’église de Christ-Roi, car les religieux ne voulaient pas dans leur marche de la présence des militants politiques bien emmenés au rythme des bandes à pied.

Les religieux ainsi que les militants politiques présents à cette marche ont sillonné plusieurs rues de la Capitale, ils en ont profité pour dénoncer la mauvaise gestion et la corruption qui caractérisent l’administration du Président Jovenel Moïse.

LIRE AUSSI:  Ultimatum du ministre du commerce aux stations-service "en grève"

Les militants politiques qui participaient à cette marche ont dressé des barricades de pneus enflammés sur leur parcours. Aussi, ont-ils créé de l’animation au cours du déroulement de ladite marche. Ce, contrairement aux organisateurs qui avaient fait part de leur intention de réaliser une “marche silencieuse”.

Port-au-Prince : marche pacifique des religieux pour réclamer la démission du Président Jovenel Moïse 1
Les manifestants au centre-ville de Port-au-Prince, le 22 octobre 2019 (photo de courtoisie)

Pour clôturer cette marche pacifique une “messe de délivrance” a été chantée en la cathédrale de Port-au-Prince où il y a eu des échanges de propos entre des militants politiques et des agents du “SWAT team” déployés, à proximité de la cathédrale.

HS/Haïti standard