Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : opération policière au boulevard Toussaint Louverture et au bas de Delmas

2135

Haïti standard, le 30 janvier 2021.-

Poursuite des opérations policières aujourd’hui 30 janvier 2021 dans les quartiers dénommés Simon/Pelé situés à proximité du boulevard Toussaint Louverture (route de l’aéroport), ont informé des habitants de ces quartiers à la rédaction de Haïti standard. Selon des habitants d’autres quartiers situés au bas de Delmas, des tirs nourris ont été entendus dans leur zone respective et des véhicules blindés de la Police nationale d’Haïti (PNH) ont pris position au niveau de certains endroits stratégiques.

Des Citoyens qui tentaient de vaquer librement à leurs occupations ont été obligés de rebrousser chemin ou de se mettre à couvert, pour prévenir d’éventuels traumatismes, ont expliqué des riverains joints au téléphone par l’un de nos reporteurs.

LIRE AUSSI:  Accusé d’approvisionner en armes et munitions le gang du Village Dieu, le nommé William Ménard arrêté

Contactées par notre rédaction, des sources proches de l’institution policière n’ont pas voulu infirmer ni confirmer la réalisation d’une éventuelle opération policière dans les quartiers susmentionnés dont l’objectif serait de traquer la coalition des gangs armés dénommés « G9 en famille et alliés ». Une coalition dirigée par l’ancien policier devenu chef de gang, Jimmy Chérisier alias « barbecue ».

Aussi, faut-il souligner que des individus armés non encore identifiés par la police ont mis le feu au garage de la PNH, au cours de la journée du 29 janvier 2021. Ce garage est situé au bas de Delmas dans une zone contrôlée par le G9 en famille et alliés.

LIRE AUSSI:  Libération de l’inspecteur général Carl Henry Boucher après plusieurs jours passés en isolement
Port-au-Prince : opération policière au boulevard Toussaint Louverture et au bas de Delmas
Des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH)/photo d’illustration

Des observateurs de la situation sociopolitique du pays disent ne pas croire en une « véritable opération policière » visant à déloger cette coalition de gangs armés, car celle-ci est réputée proche du pouvoir en place. Cette « soit disant opération policière en cours » serait une « mise en scène » servant à illustrer la volonté du gouvernement à traquer les groupes armés dans le pays, ont commenté ces observateurs.

HS/Haïti standard