Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : protestation à l’avenue Poupelard contre le kidnapping

Haïti standard, le 12 mars 2022.-

Des habitants de l’avenue Poupelard ont entamé ce matin (12 mars) une vaste protestation pour dénoncer le kidnapping de plusieurs personnes qui empruntaient la zone, au cours de la journée du 11 mars 2022.

Pneus enflammés, pierres éparpillées sur la chaussée tels sont les différents moyens utilisés par les protestataires pour signifier leur colère par rapport à la montée de l’insécurité dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

La circulation des automobiles est paralysée pour le moment dans la zone. Des piétons et chauffeurs de taxi-moto se sont débrouillés pour vaquer à leurs activités.

Plusieurs cas de kidnapping ont été perpétrés notamment à Port-au-Prince, au cours de la journée du 11 mars. Des individus armés ont enlevé cinq (5) personnes à Poste Marchand et ses environs. Parmi ces personnes enlevées, le directeur du Collège Jacques Roumain et deux (2) autres personnes qui l’accompagnaient.

En dépit de la présence d’un point fixe composé d’agents de la Brigade d’intervention motorisée (BIM), à proximité de la Natcom, les malfrats ont pu enlever, à Pont Morin, un cadre de l’Administration publique ainsi que son chauffeur.

À Canapé-vert, un cas de kidnapping a été signalé à proximité du sous-commissariat de la zone. Encore à Canapé-vert, près de la Maison de la bible, des individus armés ont enlevé une autre personne.

Port-au-Prince : protestation à l'avenue Poupelard contre le kidnapping
Vue partielle de la protestation des habitants de Poste Marchand, à proximité de l’église Saint-Antoine, à Port-au-Prince (photo Haïti standard)

Aucune action concrète n’a été réalisée tant par les policiers de l’antenne de police à Poste Marchand que par ceux du point fixe placé à Pont Morin, pour stopper les actions des bandits. Les Citoyens semblent être livrés à eux-mêmes. Le premier ministre de facto et également chef du Conseil supérieur de la police nationale (CSPN), Ariel Henry ne trouve mieux à faire que de se rendre a l’investiture du président élu du Chili Gabriel Boric.

LIRE AUSSI>>  Croix-des-Bouquets (Ouest) : 2 individus arrêtés dont un policier suite au détournement d'un camion de marchandises

HS/Haïti standard