Accueil Politique

Port-au-Prince : protestation des employés contre le nouveau directeur de l’Ed’H

109

Haïti standard, le 8 juillet 2020.-

Une vive protestation a régné ce matin (8 juillet) au sein du bureau central de l’Électricité d’Haïti (Ed’H) à la rue Joseph Janvier ainsi qu’à l’annexe de l’institution située à la rue Capois, dans la commune de Port-au-Prince, a constaté un reporteur de Haïti standard.

À l’origine de cette protestation, des employés présents dans les locaux de l’institution ont fait part de leur refus de collaborer avec le nouveau directeur général de l’Ed’H, Michel Présumé, nommé le 6 juillet 2020 par arrêté présidentiel publié dans le journal officiel Le Moniteur.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

« Michel Présumé est un champion de la privatisation des entreprises publiques dont la TELECO devenue NATCOM, il n’a pas sa place à la tête de l’institution », a déclaré l’un des responsables du syndicat de l’institution qui a poursuivi que « Michel Présumé est en mission à la tête de l’Ed’H ».

LIRE AUSSI:  Haïti : plaidoyer en faveur des femmes et filles des quartiers défavorisés

Aussi, un autre protestataire a-t-il ajouté que « l’Ed’H n’a pas un problème de gestion, mais le problème de l’institution est technique. Ce qu’il nous faut, c’est un technicien qualifié et compétent qui connaît les rouages de l’institution ».

Port-au-Prince : protestation des employés contre le nouveau directeur de l'Ed'H
Vue partielle d’un véhicule de l’institution garé devant l’annexe de l’Ed’H, à la rue Capois (photo Haïti standard)

À la rue Capois, à Port-au-Prince, les employés ont fermé les portes de la compagnie. Ils en ont profité pour écrire notamment sur la façade principale de l’institution des propos hostiles au nouveau directeur général qui n’a même pas encore été installé dans ses nouvelles fonctions.

HS/Haïti standard