Accueil Insécurité/Sécurité

Port-au-Prince : un contingent des Forces armées d’Haïti mis en déroute par les gangs armés de Martissant

85

Haïti standard, le 9 novembre 2021.-

Les gangs armés de Martissant (sud de Port-au-Prince) ont fini par instaurer une zone de non droit dans cette partie de la Capitale. Aujourd’hui encore, les « maîtres » de Martissant ont mis en déroute un contingent de l’embryon des Forces armées d’Haïti (FAd’H).

Plusieurs soldats de ces forces armées, qui s’apprêtaient à traverser le quartier de Martissant, surnommé « Vallée de l’ombre de la mort », ont été la cible des individus lourdement  armés. Ces derniers ont incendié un pick up à bord duquel se trouvaient ces soldats dont la plupart d’entre eux sont sortis grièvement blessés.

Des informations recueillies par notre rédaction ont fait état de cette attaque perpétrée contre un véhicule des FAd’H. Les militaires se sont repliés à proximité du sous commissariat de la zone probablement pour se défendre, car il y avait la présence d’un véhicule blindé de la Police nationale d’Haïti (PNH).

En dépit de ce replie associé à la présence du véhicule blindé, les bandits armés ont fini par provoquer l’incendie dudit pick up. Les victimes ont été conduites en urgence à l’hôpital, afin de recevoir des soins appropriés à leur cas.

Port-au-Prince : un contingent des Forces armées d'Haïti mis en déroute par les gangs armés de Martissant
Vue partielle de quelques militaires haïtiens (photo internet)

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a donné un aperçu de la situation des soldats au moment où ils arrivaient à l’hôpital. Certains d’entre eux ont été installés à même le sol. Des infirmières s’activaient pour soigner ces nouvelles victimes de l’enfer de Martissant.

HS/Haïti standard