Port-au-Prince : une personne tuée par balle au Champ de mars, des militants « tèt kale » accusés

943

Haïti standard, le 7 octobre 2019.- Une personne présentée comme un militant de l’opposition a été tuée par balle, en milieu d’après-midi (7 octobre), sur la place Cathrine Flon au Champ de mars (Port-au-Prince), à proximité de la Direction départementale de l’Ouest (DDO) de la Police nationale d’Haïti (PNH).

À l’origine de ce meurtre, une dispute entre deux (2) groupes d’individus dont l’un s’identifiait comme des partisans du régime en place et l’autre se réclamait de l’opposition. Selon des informations recueillies par l’un des reporteurs de Haïti standard, l’un des individus se réclamant du régime « Tèt kale » a ouvert le feu sur la victime qui a rendu l’âme sur le champ.

À la rédaction de ce texte (3:30 p.m.), le cadavre du jeune homme gît sur la place Cathtine Flon située au Champ de mars et les personnes se réclamant de l’opposition ont lancé des pierres sur leurs vis-à-vis qui ont vidé les lieux.

Aussi, faut-il souligner que des agents de la PNH sont intervenus en faisant usage de gaz lacrymogène, pour disperser les protestataires. Ces derniers n’entendent pas lâcher prise, car ils se sont massés dans la zone pour rebondir…

Mise à jour 5:30 p.m. : la situation se complique davantage dans l’air du Champ de mars. Des militants de l’opposition ont mis le feu à un véhicule de la PNH (1-00129) qui transportait l’un des juges de paix de la juridiction, afin de dresser le constat légal du cadavre susmentionné.

Port-au-Prince : une personne tuée par balle au Champ de mars, des militants "tèt kale" accusés 1
Vue partielle de la situation qui prévaut sur la place Catherine Flon au Champ de mars (photo internet)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire