Home Justice Port-de-Paix (Nord'Ouest) : réhabilitation des rues Myriam et contrat gré à gré,...

Port-de-Paix (Nord'Ouest) : réhabilitation des rues Myriam et contrat gré à gré, Fred Lizaire clarifie

Haïti standard, le 27 avril 2023.-

Le Président directeur général (PDG) de la compagnie Unlimited services constructions, Fred Lizaire affirme que la réhabilitation des rues Myriam 1 et 2, dans la commune de Port-de-Paix, au niveau du département du Nord'Ouest, n'a rien à voir avec la corruption comme le prétend l'Unité de lutte contre la corruption (ULCC).

Celle-ci, dans un rapport transmis au Parquet de la juridiction, a recommandé la mise en mouvement de l'action publique notamment contre des responsables de compagnies de construction dont Fred Lizaire de la Unlimited services constructions (USC). Ce, dans le cadre de l'exécution du plan spécial de Port-de-Paix sous le gouvernement de l'ex premier ministre Laurent Salvador Lamothe.

Selon ledit rapport, le projet de réhabilitation en béton de 1356,3 mètres linéaires au niveau des rues Myriam 1 et 2 faisait l'objet d'un contrat gré à gré obtenu du Ministère des travaux publics, transports et communications, pour un montant de 22 millions de gourdes.

Le PDG de la USC, Fred Lizaire dit n'avoir recouru à aucune manoeuvre déloyale pour obtenir le contrat. Selon l'ancien manager de "King possee", sa compagnie avait l'habitude d'exécuter des contrats au profit de l'État haïtien et c'est la raison pour laquelle les autorités avaient conservé sa firme dans leur base de données.

Ajouter à cela, le pays faisait face, à l'époque (2014), à une dépréciation accélérée de la gourde par rapport au dollar américain. Ce qui compliquait la tâche des autorités à trouver une firme capable d'exécuter ledit contrat, pour le montant proposé qui était de 22 millions de gourdes.

Port-de-Paix (Nord'Ouest) : réhabilitation des rues Myriam et contrat gré à gré, Fred Lizaire clarifie
Le PDG de Unlimited services constructions, Fred Lizaire (photo internet)

En déclarant être disponible et disposé à clarifier le dossier par devant les autorités judiciaires de Port-de-Paix, Fred Lizaire a précisé qu'au lieu des 1356,3 m linéaires exigés par l'État, la USC a réalisé 1500 m linéaires pour le montant proposé. Aussi, sa firme a-t-elle reçu un certificat du MTPTC, après l'achèvement des travaux, en 2015.

HS/Haïti standard