Home Politique Poursuite de la déportation d'Haïtiens à la frontière par les Dominicains

Poursuite de la déportation d'Haïtiens à la frontière par les Dominicains

Haïti standard, le 9 avril 2020.- En dépit de l'annonce de la fermeture officielle de la frontière haitiano-dominicaine, les autorités dominicaines continuent de déporter des ressortissants haïtiens dans certains points frontaliers officiels.

En effet, 34 compatriotes ont été déportés, dans l'après-midi du 8 avril 2020, par les autorités dominicaines, au point frontalier officiel situé à Malpasse, dans le département de l'Ouest. L'information a été révélée par les responsables du Réseau frontalier Jeannot Succès (RFJS), une organisation de défense des droits des migrants travaillant à la frontière.

Ces compatriotes ont franchi la frontière sans subir un quelconque test de dépistage en rapport avec le Coronavirus. Ils n'ont pas été pris en charge par les autorités sanitaires de la République d'Haïti, a indiqué le RFJS qui a présenté un tableau sombre de ces migrants dont la plupart détient un petit sachet contenant quelques effets personnels.

Interrogés par des membres dudit réseau, certains migrants ont déclaré que la situation est effrayant de l'autre côté de l'île en raison notamment du nombre élevé de personnes qui décèdent tous les jours, des suites du nouveau coronavirus (COVID-19).

Aussi, ces migrants ont-ils clairement précisé qu'ils vont rentrer chez eux à Port-au-Prince (Nazon), Delmas et Cité Soleil, entre autres. Ce, en ignorant les risques de contamination des personnes qu'ils vont fréquenter.

Déportation de 34 Haïtiens, le 8 avril 2020, au point frontalier de Malpasse
Vue partielle de quelques compatriotes déportés au point frontalier de Malpasse

Les responsables du Réseau frontalier Jeannot Succès (RFJS) en ont profité pour recommander aux autorités haïtiennes d'assumer leur responsabilité dans cette situation, afin de réaliser le test de dépistage sur toutes les personnes qui entrent sur le territoire, avant de les placer en quarantaine durant au moins une période de 14 jours.

HS/Haïti standard