Précisions sur l’affaire de grenade retrouvée à la Direction générale des impôts

418

Haïti standard, le 22 novembre 2019.- Une seule grenade à fragmentation a été découverte à côté de l’un des bâtiments pré-fabriqués de la Direction générale des impôts (DGI), a confirmé un employé de l’institution qui s’est confié à la rédaction de Haïti standard sous le couvert de l’anonymat.

Selon cet employé, la grenade a été lancée en direction des locaux de la DGI dans la soirée du 18 novembre 2019, jour férié en raison de la commémoration de la bataille de Vertières. La grenade n’a pas explosé après son lancement, car la personne n’avait pas amorcé le dispositif y relatif.

C’est ce qui a expliqué que les locaux de la DGI sont restés intacts après avoir découvert l’engin explosif dans un coin, a précisé notre source.

Contacté par téléphone au moment de cette découverte, le 19 novembre dernier, le directeur général de la DGI, Morlan Miradin
s’était gardé de se prononcer sur le dossier en affirmant au micro de l’un de nos reporteurs qu’il participait à une réunion importante.

Précisions sur l'affaire de grenade retrouvée à la Direction générale des impôts 1
La grenade à fragmentation retrouvée à la Direction générale des impôts (DGI)/photo internet

En conférence de presse, le 21 novembre, le porte-parole de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Louis Jeune n’a pas abordé ce sujet. Les démarches effectuées, en ce sens, par la rédaction de Haïti standard auprès du porte-parole de l’institution policière n’ont pas abouti.

HS/Haïti standard

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici