Accueil Politique

Presse : à radio Caraïbes des « confrères » s’accusent de corruption

6168

Haïti standard, le 3 juillet 2020.-

L’un des animateurs de l’émission « Matin Caraïbes », diffusée sur les ondes de radio Caraïbes, Emmanuel Jean-François dénonce, dans une publication réalisée sur sa page Facebook, ses collègues d’avoir bénéficié, en décembre 2018, d’un million de gourdes allouées à des activités d’assainissement.

Selon Emmanuel Jean-François, les animateurs de « matin Caraibes » ayant bénéficié de cette somme sont :

  • Edmond Jean Baptiste : 250 000 gourdes ;
  • Guy Delva : 250 000 gourdes ;
  • Tom Malè (défunt) : 250 000 gourdes ;
  • Remarais : 250 000 gourdes

Emmanuel Jean-François a, en outre, profité de cette publication pour qualifier ses collaborateurs de « blofè, volè, visye patante ».

Aussi, faut-il préciser qu’un ex reporteur de radio Caraïbes, actuellement au Canada, Fanel Delva avait traité Emmanuel Jean-François de voleur dans l’une de ses publications.

LIRE AUSSI:  Hinche (Centre) : un agent de la "Police municipale" battu par des individus armés

Fanel Delva a poursuivi qu’Emmanuel Jean-François est l’ennemi de Jean Monard Métellus qui l’avait empêché d’intégrer le cabinet de l’ex ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat.

Presse : des confrères de radio Caraïbes s’accusent de corruption
Vue partielle des locaux de Caraïbes FM, à la ruelle Chavannes à Port-au-Prince (photo internet)

À la base de ces dénonciations et accusations, une déclaration du journaliste de radio Méga, Salomon Sédmé qui avait déclaré que, selon le directeur du Service national de gestion des résidus solides (SNGRS), Eude Lajoie, Emmanuel Jean-François avait sollicité la somme d’un million gourdes du directeur suscité, en vue de réaliser des travaux de finition.

HS/Haïti standard