Accueil Uncategorized

Presse : suspension de l’émission « Matin Caraïbes » pour corruption

3298

Haïti standard, le 6 juillet 2020.-

Ils étaient nombreux, ce matin (6 juillet), les auditeurs et auditrices à se questionner sur la non diffusion de l’émission baptisée « Matin Caraïbes ». Selon la plupart d’entre eux, c’est la rubrique santé qui a été diffusée à l’espace réservé à cette émission, car les animateurs ont été absents.

Des informations recueillies d’une source proche de la station de la ruelle Chavannes, à Port-au-Prince, c’est le Président directeur général (PDG) de la radio Caraïbes, Patrick Moussignac qui a ordonné la suspension de l’émission.

Ce, après le scandale de dénonciation et d’accusations qui a éclaté entre des présentateurs de ladite émission dont Emmanuel Jean-François qui dénonçait ses collaborateurs d’avoir empoché un million de gourdes de l’ancienne directrice du Service métropolitain de collecte de résidus solides (SMCRS), Magalie Habitant, en décembre 2018.

LIRE AUSSI:  Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince démissionne et rappelle des mésaventures du ministre de la justice

Les animateurs de l’émission ayant empoché cette somme, selon Emmanuel Jean-François, sont Joseph Guyler Cius Delva (250,000.00 gourdes), Edmond Jean-Baptiste (250,000.00 gourdes), Remarais (250,000.00), « Tonm malè » (250,000.00 gourdes). Une somme destinée à l’assainissement, a souligné Emmanuel Jean-François mis en disponibilité.

Presse : suspension de « Matin Caraïbes » pour corruption
Vue partielle des locaux de la radio Caraïbes (photo internet)

Selon des informations recueillies auprès de cette source, l’émission « Matin Caraïbes » pourrait reprendre sans la présence de ces animateurs impliqués dans l’affaire du million de gourdes. « C’est ce qui a poussé l’ex ministre de la culture et de la communication et journaliste Joseph Guyler Cius Delva à faire son mea culpa, dans un texte intitulé Affaire Matin Caraïbes : ce qu’il faut comprendre de ma vérité », a ajouté notre source.

LIRE AUSSI:  Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince démissionne et rappelle des mésaventures du ministre de la justice

HS/Haïti standard