Accueil Insécurité/Sécurité

Protestation à Delmas 33 après le meurtre d’un chauffeur de camionnette

738

Haïti standard, le 20 novembre 2020.-

Une vive protestation s’est déroulée dans l’après-midi du 20 novembre 2020 à Delmas 33, suite au meurtre d’un chauffeur de camionnette (tap tap) par un individu armé qui serait un policier. Celui-ci circulait, selon des témoins, dans un véhicule dépourvu de plaque d’immatriculation.

Des témoins ont rapporté à un rédacteur de Haïti standard que l’individu en question a donné au moins un projectile à la victime, après que cette dernière tentait de dépasser le véhicule du meurtrier.

La suite après cette publicité Création site internet en Haïti

Des chauffeurs de camionnette qui protestaient contre ce meurtre ont donné la certitude qu’ils ont l’habitude de voir l’individu en question dans une patrouille policière, à Delmas 33.

LIRE AUSSI:  Kidnapping : la fille du Dr Gérard Evans Beaubrun, Maritza Beaubrun enlevée à Delmas 29

Après le meurtre du chauffeur de camionnette, l’individu armé a poursuivi sa route sans être inquiété. Les chauffeurs, eux, quelques minutes plus tard, allaient encombrer la chaussée à l’aide de leurs véhicules pour protester contre cet acte crapuleux. Ce, après avoir appris que la victime est décédée des suites de ses blessures.

Protestation à Delmas 33 après le meurtre d'un chauffeur de camionnette
Des camionnettes (tap tap) placé de manière anarchique sur la chaussée pour protester contre le meurtre d’un chauffeur de camionnette(photo de courtoisie)

HS/Haïti standard