Protestation des employés de la Délégation départementale de l’Ouest

54

Haïti standard, le 31 juillet 2019.- Les employés de la Délégation départementale de l’Ouest (DDO) ont dressé sur la chaussée, le 31 juillet, à Canapé-Vert (Port-au-Prince), des barricades de pneus enflammés pour réclamer le paiement de 25 mois d’arriérés de salaire.

Les protestataires ont lancé des propos hostiles contre le délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan qui, selon eux, a « fuit ses responsabilités en laissant le pays depuis plusieurs mois ».

Aussi, ont-ils critiqué le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT), Jean Marie Reynaldo Brunet ainsi que son directeur général, Fédnel Monchéry. Par cette protestation, les employés de la DDO entendent dénoncer ce qu’ils appellent « un silence complice » de la part de ce ministère considéré comme la tutelle de la Délégation départementale de l’Ouest.

Les employés protestataires en ont profité pour annoncer qu’ils vont passer à une « vitesse supérieure », au cas où les autorités ne font rien pour satisfaire leurs revendications.

Vue partielle de la protestation des employés de la DDO, à Canapé-Vert (Port-au-Prince)

À signaler qu’ils ont déjà réalisé plusieurs sit-in à Port-au-Prince et une grève de faim pour réclamer le paiement de plus de deux (2) ans de salaire.

Le directeur général du MICT Fédenel Monchéry et le délégué départemental de l’Ouest Joseph Pierre Richard Duplan font l’objet d’une interdiction de départ émise, le 22 juillet 2019, par le juge d’instruction Chavannes Étienne en charge du dossier relatif au massacre de La Saline.

HS

Laisser un commentaire