Accueil Politique

Protestation : Pétion-Ville en proie à la fureur des manifestants

2026

Haïti standard, le 23 septembre 2019.- Des manifestants ont gagné les rues de la commune de Pétion-Ville pour réclamer le départ du Président Jovenel Moïse. Pour signifier leur colère, les protestataires ont incendié au moins deux (2) véhicules, dressé des barricades de pneus enflammés sur la chaussée et lancé des pierres sur des entreprises dans ladite commune réputée fief du régime en place.

Aux cris de : « si Jovenel pa ale, nap fè dechoukaj » (traduction littérale : si le Président Jovenel Moïse ne démissionne pas, nous réaliserons le déchoucage), les manifestants sont munis pour la plupart de pierres et de bâtons.

Les manifestants en ont profité pour faire part de leur intention de se rendre dans le quartier de Pèlerin où réside le Chef de l’État. Aussi, ont-ils promis de continuer à sillonner les rues de ladite commune avant de rentrer chez eux.

Les forces de l’ordre sont intervenues et ont lancé des grenades lacrymogènes contre la foule qui protestait à Pétion-Ville. Aussi, ont-elles tiré des balles en cahoutchouc contre les manifestants qui visiblement déterminés à obtenir satisfaction.

Protestation : Pétion-Ville en proie à la fureur des manifestants
L’un des véhicules incendiés à Pétion-Ville (photo internet)

À présent (4:15 p.m.), des manifestants se sont massés dans les parages de l’hôtel Caribe convention center, situé à Juvénat, commune de Pétion-Ville. Selon eux, ils entendent empêcher la réalisation, à l’hôtel en question, de la séance portant sur la ratification du premier ministre nommé Fritz William Michel.

HS/Haïti standard