Accueil Actualités

Quand la direction générale de la PNH veut démêler les vrais des faux policiers dans les rues

Haïti Standard, le 3 mars 2022.-
La Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DG/PNH) a informé le public sur des dispositions prises par le haut commandement de ladite institution pour contrecarrer des bandits armés qui se font passer pour des policiers en service. Ce, après des témoignages de plusieurs victimes de ces imposteurs.

Dans une circulaire en date du 25 février 2022, le directeur général a.i de la PNH, Frantz Elbé, a annoncé avoir pris cinq (5) mesures pour aider la population à reconnaitre les vrais policiers en service dans les rues, suite à une rencontre tenue le 22 février dernier entre les hauts gradés de l’institution policière.

Parmi ces mesures, l’interdiction aux policiers de porter des cagoules ou tout autre accessoire pouvant altérer l’uniforme; l’obligation d’utiliser des véhicules munis de plaque d’immatriculation de police à l’avant et à l’arrière, frappés de l’emblème de la PNH sur le capot, et marqués des numéros de plaque et de l’écriteau « Police » aux côtés latéraux lors des interventions sur la voie publique.

Le Directeur général a.i de la Police nationale d’Haïti (PNH), Frantz Elbé. Photo Internet

En outre, les policiers devront faire preuve de fermeté et de grande vigilance au cours des contrôles de routine; les véhicules de commandement des Directeurs départementaux seront munis de l’emblème de la PNH, de l’écriteau de « Police » sur la vitre avant et de plaque assignée à leur juridiction respective, a précisé le numéro 1 de la PNH.

Enfin, le DG Frantz Elbé a fait savoir que des responsables du haut commandement de l’institution policière ont pour devoir de s’assurer de la stricte application de ces mesures, afin d’éviter toute dérive.

LIRE AUSSI>>  Cap-Haïtien - Drame : plus de 60 morts recensés, les principaux hôpitaux du département du Nord débordés

A noter que des agents de certaines unités spécialisées ont la permission de porter des cagoules lors des opérations spéciales, a souligné la direction générale de la police nationale d’Haïti (PNH).

HS/Haïti Standard