Accueil Politique

Rareté de carburant : début de protestation à Port-au-Prince

Haïti standard, le 13 juillet 2022.-

Un début de protestation a été constaté aujourd’hui 13 juillet dans plusieurs communes de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince. Ce, dans le but de protester contre la rareté de l’essence qui sévit dans le pays.

Barricades de pneus enflammés et jets de pierres caractérisent ce début de protestation qui est l’oeuvre de quelques chauffeurs de taxi-moto.

Aussi, les protestataires ont-ils dénoncé responsables de pompe à essence et pompistes qui, selon eux, pratiquent le marché noir avec les produits pétroliers. « Ils refusent de vendre l’essence à la pompe, pourtant le gallon se vend jusqu’à 1000 gourdes sur les trottoirs », a critiqué un motard à Delmas 17.

À Delmas, Port-au-Prince et Pétion-Ville la colère enfle contre la rareté des produits pétroliers. Les protestataires en ont profité pour lancer une mise en garde au gouvernement de facto dirigé par le premier ministre Ariel Henry contre une possible augmentation, à la pompe, des prix des produits pétroliers.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  La Confédération Suisse et la République d’Haïti au centre d'une rencontre entre Jean Roudy Aly et l'ambassadeur Geneviève Federspiel