Rareté de carburant : nouvelle journée de paralysie des activités à Miragoâne (Nippes)

52

Haïti standard, le 4 septembre 2019.- À Miragoâne (Nippes), ce 4 septembre, le transport en commun, entre autres, a fonctionné au ralenti, a constaté le correspondant de Haïti standard présent dans le département susmentionné.

« Au niveau de la gare routière de Berquin où sont stationnés les véhicules qui relient notamment Miragoâne à Port-au-Prince, les activités ont fonctionné au ralenti », a expliqué notre collaborateur qui a poursuivi que la situation n’était pas différente dans les autres gares routières de la commune de Miragoâne.

Le transport en commun a été paralysé pour la 3e journée consécutive. Selon notre collaborateur, les chauffeurs de taxi moto n’ont pas été nombreux à travers les rues de la commune.

Par ailleurs, les pompes à essence ont été fermées durant toute la journée du 4 septembre, en raison de la pénurie d’essence que connaît le pays depuis près de trois (3) semaines.

Paralysie des activités dans la commune de Miragoâne, le 4 septembre 2019 (crédit photo Dieuva Occidor/Haïti standard)

Réagissant aux déclarations du directeur général du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (BMPAD), Fils Aimé Ignace Saint-Fleur, qui faisait croire que les produits pétroliers sont disponibles dans le pays, des citoyens interviewés ont rejeté ces déclartions qu’ils assimilent à du « bluff ».

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire