Rareté de carburant : opération de destruction de « gallons jaunes » à Petit-Goâve (Ouest)

400

Haïti standard, le 9 septembre 2019.- Des chauffeurs de taxi moto ont lancé le dimanche 8 septembre une opération visant à détruire des « gallons jaunes » se trouvant dans des stations services et sur les trottoirs de la ville, a rapporté l’un des collaborateurs de Haïti standard à Petit-Goâve (Ouest).

Près de 70 « gallons jaunes » ont été brûlés par des chauffeurs de taxi moto. Ces derniers ont accusé la plupart des détenteurs de ces gallons de contribuer à la rareté de carburant constatée sur le marché national.

Aussi, ont-ils accusé un propriétaire de pompe à essence, ti Franckel ainsi connu, d’alimenter le marché noir à travers la vente des produits pétroliers dans les récipients. Les chauffeurs de taxi moto ont, en outre, critiqué le comportement des pompistes qui favorisent les revendeurs au détriment des personnes détenant un véhicule.

Les protestataires ont annoncé pour ce lundi 9 septembre 2019, à l’occasion de la réouverture des classes, la poursuite de cette forme de mobilisation visant à détruire les « gallons jaunes » symbole, selon eux, de la rareté artificielle de carburant sur le marché haïtien.

Destruction de plusieurs gallons jaunes à Petit-Goâve par des chauffeurs de taxi moto (crédit photo Guyto Mathieu/radio Préférence FM)

HS/Haïti standard

Laisser un commentaire