Accueil Politique

Respect des droits des migrants : le Service jésuite aux migrants appelle les autorités à prendre leurs responsabilités

26

Haïti standard, le 20 décembre 2019.- Les responsables du Service jésuite aux migrants-Haiti (SJM-Haïti), une organisation de défense des droits humains fonctionnant à la frontière haitiano-dominicaine, s’inquiètent face au « non respect des principes relatifs aux lois en vigueur et libertés fondamentales inhérentes à tout être humain ».

Dans un communiqué publié, le 18 décembre 2019, date de la célébration de la journée internationale des migrants, le SJM-Haïti dénonce le fait que les trois (3) pouvoirs constitués de l’État d’Haïti et les collectivités territoriales n’arrivent pas à respecter et à faire respecter les droits humains et les libertés fondamentales inhérents à l’être humain.

LIRE AUSSI:  Inondations de plusieurs communes du département des Nippes

« Aucune mesure n’a été prise en ce sens et aucune politique publique n’a été élaborée en vue de combattre la misère, l’exclusion, les injustices de toute sorte, l’ignorance et les inégalités qui caractérisent la vie de nos Concitoyens migrants », peut-on lire dans ledit communiqué.

Le SJM-Haïti, après avoir réalisé un état des lieux de la situation des migrants haïtiens et dispersés un peu partout dans les Caraïbes et dans le monde, recommande à l’État haïtien de favoriser la création d’emplois, l’accès à l’éducation et aux soins de santé, afin de réduire le nombre de nos compatriotes qui laissent le pays tous les jours en quête d’une vie meilleure.

LIRE AUSSI:  Gouvernance : de nouvelles personnalités nommées dans l'Administration Moïse/Jouthe

HS/Haïti standard