Accueil Insécurité/Sécurité

Retour sur l’assassinat de l’homme d’affaires Toto Saieh à Port-au-Prince

Haïti standard, le 27 août 2020.-

L’homme d’affaires Toto Saieh a été assassiné, en milieu de journée du 27 août, à l’avenue John Brown (Lalue). Au moment de l’attaque, le défunt était accompagné de sa femme, Gladys Saieh et de deux (2) autres personnes.

Selon des informations recueillies auprès de certains témoins, l’homme d’affaires dont le véhicule a essuyé environ 23 cartouches était l’ancien Président directeur général (PDG) du super marché dénommé « Piyay market », au centre-ville de Port-au-Prince.

Plusieurs sources proches de la victime ont confirmé que Toto Saieh est retraité et il aurait vendu le super marché en question. Cependant, nos sources se sont abstenues d’apporter une quelconque précision, en ce qui concerne les motifs de la vente dudit super marché ainsi que le preneur.

Au terme de cet assassinat, l’un des juges de paix de la juridiction, Édouard Doirin, qui a dressé le constat légal du cadavre, a ordonné le transfert de celui-ci à la morgue. Les blessés, eux, ont été transportés d’urgence à l’hôpital…

Aussi, faut-il souligner que l’ancien PDG de « Piyay market » n’a aucun lien de parenté avec Michel Saieh, fils de Issaël Saieh, un musicien haïtien d’origine étrangère très connu des années 50.

Retour sur l'assassinat de l'homme d'affaires Toto Saieh à Port-au-Prince
Capture d’écran d’une vidéo relative à l’attaque perpétrée contre le véhicule de Toto Saieh, à Port-au-Prince

À noter que Michel Saieh est actuellement partie d’un procès avec l’État haïtien, en ce qui concerne un terrain hérité de son père et que le Président Jovenel Moïse avait décrété d’utilité publique, en vue de construire un lycée.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Port-au-Prince : le prix de la paix dans le quartier de Martissant