Accueil Politique

Révocation de 3 hauts fonctionnaires d’État : le premier ministre de facto Ariel Henry montre ses dents

393

Haïti standard, le 13 septembre 2021.-

Révocation ce soir (13 septembre), par le premier ministre de facto Ariel Henry, du ministre de la justice et de la sécurité publique Me Rockfeller Vincent, du secrétaire général du conseil des ministres Rénald Lubérice et du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Bed-Ford Claude.

Cette décision est survenue suite à la confirmation par la compagnie de téléphonie mobile Digicel des appels placés, le 7 juillet 2021, entre le premier ministre désigné à l’époque Ariel Henry et l’un des présumés assassins de l’ancien président Jovenel Moïse.

Selon les données fournies par la Digicel, le téléphone du Dr Ariel Henry bornait à l’hôtel Montana et celui de Joseph Félix Badio, l’un des présumés assassins de l’ex chef de l’État, à Pèlerin 5, le quartier où habitait le défunt.

Le commissaire du gouvernement Me Bed-Ford Claude allait inviter le premier ministre de facto Ariel Henry à se présenter au Parquet, le 14 septembre 2021. Mécontent, Ariel Henry a ordonné au ministre de la justice Rockfeller Vincent de révoquer le chef du parquet. 

Face au refus dudit ministre de révoquer le commissaire du gouvernement, le premier ministre de facto Ariel Henry a décidé de contre-attaquer en révoquant le ministre et son commissaire du gouvernement. 

Le secrétaire général du conseil des ministres, lui, avait twitté la semaine dernière qu’en guise d’accord politique, c’est sa lettre de démission que le premier ministre de facto peut signer. Pour cela, Rénald Lubérice a eu sa douche froide qui n’est autre que sa révocation.

Ces révocations viennent ouvrir la voie à un nouveau chapitre dans la crise politique haïtienne. Si pour certains, le premier ministre de facto n’a pas la légitimité pour révoquer des hauts fonctionnaires nommés par un chef d’État, pour d’autres il est le seul maître à bord en absence d’un président de la République. Attendons voir…

HS/Haïti standard