Home Diplomatie Révoqué pour corruption à la tête de l’ambassade d’Haïti à Washington, Edmond...

Révoqué pour corruption à la tête de l’ambassade d’Haïti à Washington, Edmond Bocchit accuse Gelorme Juste

Haïti standard, le 5 mai 2023.-

L’ancien ministre des affaires étrangères et ex-ambassadeur d’Haïti à Washington, Bocchit Edmond, après sa révocation à ladite ambassade, vient d’accuser Gelorme Juste, un cousin de l’ancien ministre des affaires étrangères Claude Joseph, dans la vague de corruption qui l’a emporté au sommet de l’ambassade haïtienne à Washington.

Le diplomate de carrière, Bocchit Edmond, a qualifié d’ « allégations farfelues » les informations relatives aux pratiques de corruption instituées à l’ambassade d’Haïti à Washington. « Des allégations farfelues prétendent vouloir m’impliquer dans des actes malhonnêtes », a écrit le diplomate dans une note publiée le 4 mai 2023.

En réclamant la réalisation d’un audit à l’ambassade, Bocchit Edmond en a profité pour donner sa version des faits liés à 50 mille dollars américains saisis par les douanes américaines, en juin 2021. Cet argent, selon ladite note, était destiné à la résidence personnelle du responsable de la section consulaire, à l’ambassade d’Haïti au Chili, Gelorme Juste.

L’ancien ambassadeur Edmond Bocchit dit n’avoir aucun contrôle sur ce dernier qui est le cousin de l’ex ministre des affaires étrangères et ancien premier ministre de facto, Claude Joseph. « Il est de notoriété publique que je n’avais aucun contrôle sur Gelorme Juste, lequel traitait directement avec son cousin ministre. »

Lire aussi:  Dénoncé par la clameur publique dans l'assassinat du Président, le DG de la police a rencontré des responsables américains
Révoqué pour corruption à la tête de l'ambassade d'Haïti à Washington, Edmond Bocchit accuse Gelorme Juste
L’ancien ministre des affaires étrangères et ex-ambassadeur d’Haïti à Washington, Bocchit Edmond révoqué pour corruption (photo internet)

L’ancien ambassadeur d’Haïti à Washington, Bocchit Edmond aurait été rappelé en Haïti, suite à une enquête enclenchée par le Bureau fédéral d’investigation (FBI en Anglais), en ce qui concerne le scandale de corruption qui éclabousse le diplomate Bocchit Edmond.

HS/Haïti standard