Home Politique Saint-Marc (Artibonite) : l'ingérence américaine dénoncée dans la crise haïtienne

Saint-Marc (Artibonite) : l'ingérence américaine dénoncée dans la crise haïtienne

Haïti standard, le 19 novembre 2019.- Une manifestation s'est déroulée, le 18 novembre, dans la ville de Saint-Marc, département de l’Artibonite, pour continuer de réclamer la démission du Président Jovenel Moïse et dénoncer l'ingérence américaine dans la crise qui sévit en Haïti. Des manifestants en ont profité pour incendier un drapeau américain.

Armés notamment de machettes et de batons, entre autres, des manifestants ont en outre affirmé que le Président de la République Jovenel Moïse n'a pas la capacité pour continuer à diriger le pays.

Aussi, les manifestants ont-ils sillonné plusieurs rues de la ville de Saint-Marc. Sur leur parcours, ils ont érigé des barricades de pneus enflammés et des débris de toute sorte, dans le but de paralyser la circulation des véhicules.

À signaler qu'une délégation américaine est attendue, le 20 novembre, dans le pays en vue de rencontrer des acteurs politiques dont les sénateurs Youri Latortue, Évalière Beauplan, Joseph Lambert, la présidente de la Fusion des socio-démocrates Edmonde Supplice Beauzile, l'homme d'affaires Brmernard Craan et le président du Parti haïtien Tèt kale (PHTK), Liné Balthazar.

Saint-Marc (Artibonite) : l'ingérence américaine dénoncée dans la crise haïtienne
Un drapeau américain incendié par des manifestants à Saint-Marc (Artibonite)/photo internet

Cette délégation, selon le journaliste Garry Pierre Paul Charles de Scoop FM qui a annoncé la nouvelle, sera dirigée par l'ambassadrice des États-unis auprès de l'Organisation des Nations unies (ONU), Kelly Dawn Knight Craft.

HS/Haïti standard