Accueil Politique

Sanctions américano-canadiennes : le président du reste du Sénat appelé à démissionner

Haïti standard, le 9 novembre 2022.-

Le sénateur Patrice Dumont appelle le président du tiers restant du Sénat de la République, Joseph Lambert, à démissionner de son poste, pour se défendre des accusations de trafic de drogues et d’alliance avec des gangs armés portées contre lui par le Canada et les États-Unis.

La démission du sénateur Joseph Lambert à la tête de ce qui reste du Sénat permettra au parlementaire d’être plus disponible à se défendre, par rapport aux sanctions américano-canadiennes, a déclaré le sénateur Patrice Dumont dans un communiqué.

Aussi, le sénateur Patrice Dumont en a-t-il profité pour inviter l’ « assemblée des sénateurs » à statuer de manière urgente autour de ce dossier qui, selon Patrice Dumont, « frappe de plein fouet le Sénat de la République. »

Le sénateur Joseph Lambert, après ces sanctions, avait fait part de sa détermination à poursuivre en justice notamment les auteurs de ces accusations.

HS/Haïti standard

LIRE AUSSI>>  Meurtre : un policier de l'UDMO tué à Delmas 19