Accueil Politique

Sans argent disponible dans son budget, le SNGRS désire recruter 4 employés

Haïti standard, le 16 juillet 2020.-

Le Service national de gestion des résidus solides (SNGRS) a lancé, à partir du 14 juillet 2020, un appel à candidatures, afin de recruter quatre (4) employés au profit de l’institution.

Ces employés sont : « un (e) directeur (trice) des affaires administratives et du budget ; un (e) directeur (trice) de la collecte des résidus solides ; un (e) directeur (trice) d’éducation et de communication ; un (e) directeur (trice) de la transformation des déchets solides, médicaux et haute toxicité ».

Des informations recueillies dans le budget alloué au SNGRS ont prouvé que l’institution ne dispose pas d’argent, durant l’exercice fiscal 2019-2020, pour recruter ces nouveaux employés. Selon le constat réalisé à travers ledit budget, l’institution dirigée par Eudes Lajoie a déjà dépensé tout l’argent mis à sa disposition.

Contacté par la rédaction de Haïti standard, un économiste, qui a eu connaissance du budget du SNGRS, a reconnu que celui-ci ne dispose pas d’argent pour payer ses employés durant les trois (3) derniers mois de l’exercice en cours.

Cependant, notre interlocuteur a laissé entendre que ces nouveaux employés qui seront recrutés par le SNGRS peuvent entrer en fonction au cours de la prochaine année fiscale qui débutera à partir du 1e octobre 2020.

Par ailleurs, notre interlocuteur s’est dit étonné que trois (3) mois avant la fin de l’exercice fiscal 2019-2020, le « solde » du « montant alloué » par rapport au « montant autorisé » au SNGRS est inférieur à 30 gourdes.

Sans argents disponible dans son budget, le SNGRS désire recruter 4 employés
Vue partielle du budget du SNGRS, la 5e et dernière colonne du document représente la solde du montant alloué par rapport à celui autorisé au profit du SNGRS

Aussi, faut-il souligner que de nombreuses voix continuent de s’élever pour demander quels sont les services fournis par le SNGRS, après l’allocation des 50 millions de gourdes à l’institution, afin de réaliser des travaux d’assainissement à Port-au-Prince et ses environs.

LIRE AUSSI>>  Mandat d'amener décerné contre Eudes Lajoie pour outrage à la magistrature

HS/Haïti standard